Kakadu National Park en Australie

Si beaucoup privilégient des vacances vers des destinations idylliques comme l’Ile Maurice ou encore la Polynésie française en période estivale, vous pourrez choisir des destinations moins connues. Cet article vous invite à découvrir le plus grand parc national d’Australie : le Kakadu National Park. Des reliefs rocheux, une nature remarquablement riche, des vestiges d’une culture vieille de milliers d’années… seul ou en groupe, offrez-vous une aventure dépaysante à Kakadu.

 Plongez au cœur de la nature

S’il est possible d’admirer le parc national de Kakadu en le survolant, ne manquez surtout pas de l’explorer au sol. Partez à l’aventure au cœur de la forêt vierge, et laissez-vous séduire par les chutes d’eau et les piscines naturelles qu’elle abrite.

En empruntant les sentiers de Gubarra Pools Walk ou Bubba Walk, vous passerez entre des paysages de forêts, de falaises de grès ou encore de marais. Vous pourrez aussi partir à la rencontre des majestueuses chutes d’eau de Jim Jim, hautes de plus de 250m, ou rejoindre les magnifiques Twin Falls en canoë. Sinon n’hésitez pas à vous offrir une petite promenade en bateau sur les eaux de la rivière d’East Alligator où vous pourrez pêcher des barramundis. Des crocodiles ainsi que de nombreuses espèces d’oiseaux comme les oies sauvages, les jaribus, ou encore les grues brolgas vous y donnent rendez-vous. N’oubliez surtout pas d’en ramener une photo du jacana à crête, un oiseau qui semble marcher sur l’eau qui a même reçu le nom de Jesus Bird.

Pour information, sachez que Kakadu abrite près de 20% de toutes les espèces de poissons d’eau douce d’Australie ainsi qu’environ 35% de ses oiseaux. Mais Kakadu vous réserve bien d’autres découvertes qu’un seul voyage en Australie ne vous permettra pas d’en faire tout le tour.

 Découvrez la culture aborigène

Le parc national de Kakadu renferme l’une des plus importantes concentrations d’art rupestre aborigène de tout le globe. Replongez dans le passé des aborigènes et découvrez les légendes du Temps du Rêve. Les innombrables sites découverts regorgent non seulement de peintures d’animaux et de personnages des vieilles légendes, mais aussi des abris, de nombreux outils en pierre, ainsi que des objets d’art.

Rendez-vous par exemple à Nourlangie Rock pour vous laisser fasciner par ses crevasses. Toujours visible de nos jours, ces dernières auraient été construites à même la roche par les ancêtres du Temps du Rêve. Non loin, sur le site d’Anbangang, vous pourrez également découvrir une peinture de Namarrgon, l’Homme Foudre, personnage qui, d’après la légende, serait à l’origine des orages.

Du côté d’Ubirr Rock, une peinture vieille de plus de 20 000ans et qui représente Ngalyod, le Serpent-arc-en-ciel, est objet à la fascination. De nombreux panneaux d’information pourront vous aider à comprendre ces trésors, cependant n’hésitez pas à approcher les Bininj/Mungguy si vous souhaitez apprendre d’avantage sur cet art millénaire.

Crédits photos :
Rita Willaert / Foter / CC BY-NC
sekundo / Foter / CC BY-NC-ND
IBI Productions / Foter / CC BY-NC-SA

Learn more the author of this post:

Aro
Aro, voyageur spécialiste de l'Océanie.
Categories: Australie

Leave a Reply